Dans un marché du travail déjà tendu, les personnes en situation de handicap doivent déployer encore plus d’efforts pour se faire embaucher. Parfois, devenir son propre patron est une solution ; à condition d’être motivé. Dans ce cas, l’AGEFIPH1 peut apporter un complément financier, et de nombreux conseils, avant la création mais aussi durant les deux premières années d’activité. Chaque année, elle aide plus de 3 000 personnes handicapées2 à créer leur entreprise. Et seulement 8% ferment leur activité en raison de leur handicap. Autre acteur, la BGE qui accompagne 10 000 porteurs de projets3 en situation de handicap par an. Et au final, 2 100 entreprises sont créées par des personnes handicapées grâce à elle chaque année. 

L’objectif de ces structures : aider ces personnes à  trouver un métier sans risque pour leur santé, et à réunir toutes les conditions pour compenser le handicap.  « J’ai trouvé l’idée du toilettage, et je me suis dit, je me lance ! » raconte Lidwine Dupont, 22 ans. Elle est aujourd’hui à la tête de Lili Cani Mobil, une entreprise de toilettage de chiens, chats et lapins. A bord de son camion spécialement aménagé, elle intervient auprès des particuliers,  dans près de 25 communes. Celle qui rêvait d’être vétérinaire, a pu aller au-delà de son handicap de surdité pour exercer un métier proche des animaux, en obtenant un BEP Comptabilité puis une formation de toiletteur canin. « J’ai toujours eu du courage, et je me suis lancée à fond dans ce projet. La BGE m’a aidée jusqu’au bout ». Au final : les entreprises créées par les personnes handicapées ont un taux de pérennité de 73,6% - contre 66 %  pour les créateurs valides. En jeu, l’accompagnement dont elles bénéficient tout au long de leur parcours ; et peut-être un véritable discernement, un soutien fort de leur famille, une bonne prise en compte de facteurs tels que le stress. Autant d’éléments qui viennent s’ajouter à une volonté de fer.

1 AGEFIPH : Association de Gestion de Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP)

2 et : Chiffres nationaux

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5