Cette semaine notre coup de cœur a divisé la rédaction…

Manger des insectes c’est déjà fait pour certains et ils sont même conquis et convaincus de l’avenir de cette nourriture inhabituelle au pays de la baguette et du camembert ! Mais c’est carrément inenvisageable pour d’autres.

L’Europe n’est culturellement pas amatrice de vers, sauterelles et autres rampants. Et il faut bien se l’avouer ça ne donne pas très envie… Mais en Asie, Afrique ou encore Amérique latine il est très courant de se faire une brochette de criquets !

Des start-up françaises se sont déjà lancées dans l’aventure mais une société autrichienne va plus loin en proposant une ferme de vers de farine, pour cultiver soi-même ses propres insectes. Le concept ? La ruche est composée de plusieurs compartiments remplissant chacun une fonctionnalité bien définie. Vous avez par exemple un compartiment où vous leur donnez à manger (des restes de repas feront très bien l’affaire), un autre dédié à la reproduction des coléoptères, et d’autres pour la croissance des vers.

Ce qui nous a plu

-          L’apport hyper protéiné et sain de cet aliment ;
-          L’autonomie et les fonctionnalités de la ruche : système de ventilation automatique, séparation des déchets, etc. ;
-          Le coté écolo, bio et « fait maison » ;
-          Le potentiel de ce marché : peu couteux et peu encombrant.

Preuve que le projet plait, il est actuellement en campagne de financement participatif et la somme demandée est largement atteinte !

  
On vous laisse découvrir la vidéo de présentation.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5