Du 21 au 27 novembre, c’est la Semaine de la Recherche et de l’Innovation en Hauts-de-France. L’objectif principal est de « sensibiliser et accompagner les entrepreneurs régionaux dans le développement de projets innovants. » Et notamment la création d’entreprise innovante : mais une entreprise innovante, c’est quoi ? Quels sont les dispositifs d’accompagnement ? De quelles aides peut bénéficier un créateur d’entreprise dite innovante ? …

L’entreprise innovante, un acteur phare du développement économique régional

Selon le réseau « J’innove en Hauts-de-France », les entreprises innovantes « cherchent à développer et à mettre sur le marché des produits ou des services très novateurs, souvent en lien étroit avec la recherche publique ou avec des efforts de R&D importants ».  Ce sont des entreprises qui mettent en œuvre des technologies ou des savoir-faire récents, ou qui proposent des services à forte valeur ajoutée. Une autre dimension importante de l’entreprise innovante, c’est son « potentiel marché ». En effet, elles proposent des perspectives de développement fortes et rapides, sur le plan national voire international. De fait, ces entreprises sont primordiales pour le développement économique régional et participent au rayonnement de notre région.

Incubateurs, réseaux de chefs d’entreprises, ruches et pépinières : les dispositifs d’accompagnement

Alors si votre projet ou votre idée semble entrer dans ces critères, vous pourrez peut-être lancer votre « entreprise innovante ». Mais comment faire ? De nombreux dispositifs existent en région. Le réseau J’innove a publié un guide complet sur les étapes clés de la création d’entreprise innovante, les contacts des incubateurs régionaux, les réseaux de chefs d’entreprises qui peuvent vous accompagner, les ruches et pépinières d’entreprises, les aides financières dont vous pouvez bénéficier… Vous y trouverez tous les éléments pratiques et concrets pour vous accompagner.

L’incubateur pour passer de l’idée au projet

Les incubateurs de la région sont les plus à même de vous faire avancer rapidement pour passer de l’idée au projet concret. Il existe 6 grands domaines d’intervention : les transports et l’éco-mobilité ; l’internet des objets ; la chimie, les matériaux et le recyclage ; les images numériques et industries créatives ; l’énergie. Une fois votre domaine puis votre incubateur choisi, vous pouvez postuler !

Jean-Pierre Leac, responsable du Pôle innovation et développement de Nord France Innovation Développement nous explique la démarche : « Pour intégrer un incubateur, il faut passer avec succès un « comité d’engagement » qui réunit des financeurs, des structures d’accompagnement mais principalement des chefs d’entreprise (startupers qui ont été eux-mêmes incubés la plupart du temps). Ils étudieront la faisabilité économique du projet, le lien avec la thématique de l’incubateur, votre motivation et votre capacité à relever des défis, et enfin l’adéquation entre votre projet et vos compétences.»

Une fois votre incubation validée, vous fixez vos objectifs avec votre accompagnateur, qui va ensuite vous guider dans toutes les étapes de montage du projet : la stratégie, le marketing, le financement, la construction du Business Plan… Jusqu’à la création de votre entreprise et votre sortie de l’incubateur !

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5