Le crédit d'impôt recherche (CIR) bénéficie aux entreprises qui effectuent des dépenses affectées à la réalisation d'opérations de recherche scientifique et technique. L'administration fiscale assouplit le régime du crédit d'impôt recherche sur deux points : - La majoration du taux à 50% la première année et à 40% la deuxième année peut s'appliquer également aux entreprises créées depuis moins de cinq ans dès lors qu'elles n'ont pas déposé de déclaration de crédit d'impôt depuis leur création. - Les rémunérations allouées aux dirigeants non salariés d'entreprises soumises à l'impôt sur le revenu sont désormais prises en compte pour le calcul du crédit d'impôt recherche lorsqu'elles sont attribuées aux dirigeants au titre de leur participation personnelle aux travaux de recherche. Dans ce cas, l'administration retient un montant forfaitaire égal au salaire moyen d'un cadre établi d'après les données statistiques de l'Insee et par le ministère en charge du travail. Ces assouplissements s'appliquent à compter du 15 septembre 2009.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5