Si la création d'entreprise peut concerner tout le monde, un sondage mené par l'APCE montre que seul un tiers des créations d'entreprises en 2012 a été porté par des femmes , un constat trahissant une inégalité dans la parité des entrepreneurs.

Pourtant, les femmes sont tout aussi compétentes que les hommes dans la création d'entreprises. Quelles sont les raisons de ces inégalités, et comment peut-on y remédier ?

La création au féminin

Ce n'est pas la première fois que l'on s'intéresse aux porteuses de projet car plusieurs études ont déjà été menées à ce sujet pour déterminer ce qui pousse les femmes à se lancer dans l'entrepreneuriat, mais aussi ce qui les freine.

Environ 7 femmes sur 10 estiment que l'entrepreneuriat est plus épanouissant que le salariat. Ce n'est donc pas la motivation qui manque pour créer son entreprise, alors quelles autres raisons peuvent rebuter les porteuses de projets ? Si le sondage de l'APCE indique que pour une moitié d'entre elles, c'est principalement dû à un manque de crédibilité dans les milieux professionnels, un autre sondage mené par la Caisse d'Epargne en octobre 2012 pointe une autre raison : la difficulté à conjuguer vie personnelle et vie professionnelle. D'où le fait que la majorité des porteuses de projet soient sans enfants ou préfèrent attendre qu'ils soient autonomes pour pouvoir se lancer dans l'entrepreneuriat.

Malgré la réalité de la vie familiale, les différentes études réfutent l'idée que la femme soit moins compétente que l'homme dans l'entrepreneuriat : si en moyenne les porteuses de projet sont plus diplômées que leurs homologues masculins, le sondage de la Caisse d'Epargne affirme que les femmes seraient plus compétentes sur le plan de la relation client et des ressources humaines.

Alors si les porteuses de projet ont autant de potentiel que les hommes dans la création d'entreprise, qu'est-ce qui les bloqueraient ? Principalement un manque de confiance en soi: Un peu moins de la moitié des femmes interrogées ont peur d'échouer dans leurs projets. Selon une étude du ministère des finances , le taux d'entreprises pérennes à leur troisième anniversaire et dirigées par des femmes est sensiblement le même que les entreprises pérennes dirigées par des hommes (environ 67% pour 70%).

La création n'est certes pas une science exacte mais l'accompagnement par des professionnels peut diminuer cette peur de l'échec, d'autant plus que des aides existent pour les porteuses de projets.

Les aides pour les entrepreneuses

Pour remédier aux inégalités dans la parité de la création d'entreprises, des organismes et des aides ont été mis en place pour les porteuses de projet. La liste ci-dessous n'est naturellement pas exhaustive mais montre un aperçu de ce à quoi une porteuse de projet peut prétendre.

Quelques exemples d'organismes et réseaux dédiés aux femmes

Initiatives plurielles propose un accueil et un suivi personnalisé des entrepreneuses. En outre, une initiation à la création d'entreprise et des ateliers de mobilisations sont proposés aux porteuses de projet. Enfin, Initiatives Plurielles propose un suivi post-création lors des premiers mois d'activité de l'entreprise.

Forces Femmes est une association s'adressant aux femmes de plus de 45 ans souhaitant retrouver du travail ou créer une entreprise. La porteuse de projet peut bénéficier d'un entretien avec une chef d'entreprise bénévole pour valider son idée, d'ateliers pour faire avancer ses projets, ainsi que d'un coaching individuel. Forces Femmes organise aussi des journées de sensibilisation tout en proposant un annuaire de créatrices.

Entrepreneure.fr propose des listes de conseils pour les porteuses de projets. Des témoignages et des interviews de créatrices d'entreprises sont également consultables.

Le réseau des mamanpreneures s'adresse aux porteuses de projet souhaitant concilier vie professionnelle et vie de famille. Ce réseau a pour but de faire découvrir la réalité et la crédibilité du "mamamprenariat" et propose un cercle d'entraide pour toute porteuse de projet ayant du mal à assurer une stabilité entre ses fonctions de chef d'entreprise et de mère. A noter que ce n'est pas le seul site existant sur les mamanpreneures, d'autre sites existent comme www.mompreneurs.fr ou encore www.les-mompreneurs.com .

Inncomm a été habilité par la Délégation Régionale aux Droits des Femmes du Nord Pas-de-Calais à accompagner les créatrices et repreneuses d'entreprise faisant appel au F.G.I.F. pour garantir leur prêt bancaire.

Le Centre National d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CNIDFF) est un organisme national qui propose des formations sur la création d'entreprise pour les porteuses de projet.

Le Réseau d'Accompagnement des Créations et Initiatives avec une Nouvelle Epargne de Solidarité (RACINES) propose un outil baptisé CLEFE (Club local d'épargne pour les femmes qui entreprennent), permettant à ses membres de donner une cotisation mensuelle (de 15 à 140 euros par mois) destinée à aider financièrement les femmes lançant leurs entreprises. La nouvelle chef d'entreprise s'engage par la suite à rembourser les membres du CLEFE.

La Fédération Pionnières est un incubateur dédié aux porteuses de projets innovants. Ces dernières peuvent bénéficier d'un accompagnement dans leurs créations d'entreprises en instaurant un tutorat. La Fédération propose aussi un accueil en pépinière d'entreprises pour pouvoir tester un projet avant de le lancer.

Les aides et les formations pour les femmes

Inncomm propose le Campus d'entreprise au Féminin : un cycle de 9 semaines consécutives de travail en petits groupes de 5 femmes à l’émergence et au montage de projets.

Les Directions Régionales du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTEFP) aujourd'hui regroupés sous la tutelle des DIRECCTE, sont chargés d'accompagner et de soutenir les créateurs d'emplois.

La BGE organise régulièrement des ateliers sur le thème "entreprendre au féminin".

La CCI propose aussi régulièrement un focus sur l'entrepreneuriat au féminin avec la participation de plusieurs créatrices d'entreprises.

Le prix de l'entrepreneure responsable est un concours destiné à promouvoir l'entrepreneuriat au féminin. Il récompense chaque année la meilleure entrepreneuse.

Source

Appuis : http://www.jecree.com/ , http://www.initiatives-plurielles.org/ , http://www.forcefemmes.com/ , http://www.maddyness.com/ , http://www.europeanpwn.net/ , http://www.franceactive.org/ , http://www.infofemmes.com/ , http://mamanpreneures.com/ , http://www.dgcis.redressement-productif.gouv.fr

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5