La filière de la médecine générale rencontre des difficultés. En 2009, 612 postes de médecins généralistes sur 3 333 ouverts sont restés vacants. Patrick Romestaing, du Conseil national de l'Ordre des médecins, précise : "les jeunes généralistes n'osent plus s'installer en cabinet, tant les contraintes sont fortes, financières et psychologiques". Les jeunes médecins généralistes préfèrent exercer en milieu hospitalier ou dans les maisons de retraite.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5