Comment ça marche la création d’entreprise, de l’idée au premier rapport d’activité en passant par la course au financement et les questions administratives ? Il y a la théorie, la pratique, les aides dont on peut bénéficier… Mais difficile de se faire une idée quand on est à deux doigts d’avoir envie de se lancer. Pour découvrir, dans la durée et dans le concret, ce qu’est un parcours de création, nous avons décidé de suivre pas à pas une créatrice d’entreprise de la région lilloise dans sa démarche.

L’épisode 1 de la création d’entreprise en temps réel commence aujourd’hui !
Retrouvez deux témoignages par mois sur jecree.com.

Créer sa boîte ?

De l’idée à la concrétisation en passant par les moments de découragements et d’envie de renoncer, le parcours peut prendre des airs de véritable chemin de croix. Les mécanismes d’aide et d’accompagnement sont là pour rendre le chemin plus favorable et moins compliqué qu’il n’en a l’air. A ce titre, la Région Hauts-de-France a mis en place le Programme Régional de Création et Transmission d’Entreprises (PRCTE) (pour le territoire de l’ancienne Région Nord-Pas de Calais) qui réunit tous les acteurs de la création d'entreprise, pour donner réalité à vos idées, pour répondre à vos questions et faire avancer votre projet. Il peut s’agir de réunions d’information collectives (simples séances de conseils génériques en collectif) ou d’un accompagnement personnalisé allant jusqu’à vous connecter aux organes de financement. Ce programme est animé par NFID (Nord France Innovation Développement), et prend le nom de réseau : Je Crée en Hauts-de-France, et sert de portail transversal pour mettre les porteurs de projets en relation avec les structures de soutien.

Delphine Coffart, une Lilloise de 40 ans, compte parmi ces milliers d’entrepreneur(e)s en devenir, qui se retrouvent face à ce portail de la création en région, comme au seuil d’une nouvelle vie professionnelle. Après avoir été durant de nombreuses années de l’autre côté de la barrière, en tant que responsable animation dans le réseau d’entreprises, Delphine a décidé de ne plus accompagner des entrepreneurs dans la concrétisation de leur projet mais de lancer sa propre activité.

L’idée de Je Crée en Hauts-de-France ?

L’accompagner, l’orienter vers les bonnes structures, l’informer sur les dispositifs de soutien existants dans le cadre du PRCTE, mais aussi la suivre pas à pas dans son aventure entrepreneuriale. Pendant 4 mois donc, soit tous les 15 jours, jecree.com va en partie vivre au rythme du projet de Delphine en suivant chacune des étapes de création de son projet.

Aujourd’hui, nous en sommes au jour 1. Autant dire que beaucoup reste à faire. Mais Delphine Coffart a pris la mesure de ce qui l’attendait et se lance donc avec beaucoup d’envie et de courage sur la voie entrepreneuriale. La Lilloise n’en est qu’a l’idée mais c’est justement ce qui lui donne l’énergie car elle y croit.

C’est un peu l’histoire d’une passion d’ailleurs.

Une passion pour le yoga en l’occurrence. Son idée ? Faire du yoga un outil de développement et d’épanouissement accessible au plus grand nombre. Delphine Coffart a déjà couché son plan sur papier et imaginé le champ de compétences de sa future entreprise : « J’aimerais toucher à la fois les sociétés, les groupes mais aussi les particuliers. Je voudrais par exemple proposer à des entreprises d’organiser de manière cadrée des séances de yoga pour répondre à des problématiques de bien-être. Mais en faire autant pour des groupes ou des particuliers qui rencontreraient des besoins bien définis ».

Quel type d’entreprise ? Une association pour commencer ? Quels clients cibler en premier ? La liste des questions est longue. Même le nom de son projet n’est pas encore définitif : « Je pense à BEVY, pour « bien-être et mieux vivre par le yoga ». Confirmation au prochain épisode :)

Noter cette actualité
  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5