Delphine Coffart

Nous suivons Delphine depuis la rentrée ? Cette entrepreneuse de la région lilloise veut lancer son activité dans le bien-être et le mieux vivre à travers le yoga. Aujourd’hui, c’est le volet numéro 4 de notre feuilleton. Delphine se replonge dans les outils fournis par la BGE Hauts-de-France pour recadrer son projet. La Lilloise a aussi participé à une formation pour l’aider à mieux raconter « la raison d’être » de son entreprise.  

Ma vie de néo-entrepreneuse, épisode 4.

Petit rappel des épisodes précédents… Delphine Coffart, une Lilloise de 40 ans, se lance et crée sa propre activité autour d’ateliers de yoga. L’idée de Je Crée en Hauts-de-France ? L’accompagner, l’orienter, l’informer sur les dispositifs de soutien existants et la suivre dans son aventure entrepreneuriale. Au dernier épisode, Delphine nous racontait ses premiers moments de doutes et de réelles interrogations quant à son projet.

Les structures d’accompagnement : le cadre qui rassure !

Et c’est justement dans ces moments où les premiers signes de découragement émergent que le passage par les structures d’accompagnement peut s’avérer utile. « Quand on est un peu dans une phase de flottement, raconte l’entrepreneuse, c’est là qu’on a besoin d’un cadre et de repères pour se rassurer ». Sa main courante, Delphine la trouve en partie dans les ateliers BGE auxquels elle a participé avant de se lancer dans son projet. « J’en ai fait deux. L’un était assez général et m’a permis de me poser les bonnes questions sur les statuts, la comptabilité…  Et l’autre m’a aidé à envisager autrement l’avenir car il présentait le dispositif de la couveuse. Aujourd’hui, je suis rassurée de me dire qu’en début d’année prochaine, je pourrais peut-être rejoindre cette structure. Je me dis que j’aurais un toit, un numéro de SIRET et même peut-être une mini avance de trésorerie qui me permettra de tester des prestations. Ce cadre, c’est exactement ce dont j’ai besoin ».

Des formations à l’effet coup de boost !

Pour relancer un peu la machine à confiance, la Lilloise vient aussi de participer à une formation intitulée « Oser Entreprendre » et financée par le Conseil régional des Hauts-de-France. Dispensée par des chefs d’entreprise, ce stage de deux jours a permis à Delphine de reposer des questions fondamentales sur son projet. « On nous a expliqué qu’à l’origine de toute envie d’entreprendre, il y avait une sorte de révolte personnelle. Et que l’idée était d’y rester fidèle pour ne pas se perdre. L’intéressant est que nous sommes partis de là pour nous aider à construire ce que l’on appelle une « phrase d’entreprise ». Et cela, mine de rien, n’est pas toujours évident de dire en une phrase ce qu’est et ce que fait notre entreprise ». Cette formation a fait l’effet d’un coup de boost pour Delphine qui, de fait, s’est fixée comme objectif de retravailler son étude de marché.

Autre étape à suivre, le site internet, la prospection à relancer et aussi une intervention sur le bien-être au travail lors du prochain Centre des Jeunes Dirigeants en métropole lilloise.    

A lire ou à relire :

Épisode 1 : L'idée
Épisode 2 : Le projet
Épisode 3 : Le statut

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5