Delphine, entrepreneuse en Hauts-de-France lance son entreprise de Yoga au service du bien-être des travailleurs. Nous la suivons depuis la rentrée dans la création de son activité. Aujourd’hui, c’est le volet numéro 5 de notre feuilleton. Delphine nous explique comment elle a réussi à décrocher une formation gratuite en neurosciences qui fera toute la différence.

Ma vie de néo-entrepreneur, épisode 5. Petit rappel des épisodes précédents… Delphine Coffart, une Lilloise de 40 ans, se lance et crée sa propre activité autour d’ateliers de yoga. L’idée de Je Crée en Hauts-de-France ? L’accompagner, l’orienter, l’informer sur les dispositifs de soutien existants et la suivre dans son aventure entrepreneuriale.

Lors du dernier épisode, Delphine nous rappelait les enseignements reçus lors de sa participation à une session d’information collective proposée de la BGE. Pour construire et poser encore les fondations de son activité, l’entrepreneur utilise aujourd’hui une véritable boîte à outils qui lui a été fournie et lui permet de gérer les questions de statut, de comptabilité et autres réjouissances qui vont bientôt se présenter à elle. Retrouvez également la boîte à outils Je Crée en Hauts-de-France en suivant ce lien.

Les sessions d’informations collectives, et après ?

C’est d’ailleurs grâce à ces différentes rencontres avec la BGE et une formation découverte au Conseil régional Hauts-de-France baptisée « Oser entreprendre » que Delphine a pris conscience de l’absolue nécessité de trouver SA différence, son élément distinctif qui lui permettrait d’exister sur un marché toujours plus concurrencé. « C’était pour moi comme une évidence, explique Delphine Coffart. Il fallait que je complète mon approche du bien-être par le yoga avec une lecture quasi-scientifique des situations que nous rencontrons en société. Mon idée était de suivre une formation en neurosciences pour être capable de comprendre les clés neurologiques qui génèrent des situations de stress ». Restait à trouver la formation et l’institut ad hoc. Étape vite franchie pour Delphine qui s’est immédiatement retrouvée confrontée à l’étape suivante : le coût. « Cette formation coûte 2 400 euros. Un vrai investissement que j’avais du mal à envisager ».

Chèque Pass Formation : une aide déployée par la région Hauts-de-France

L’entrepreneur s’est alors tournée à nouveau vers le Conseil régional Hauts-de-France pour tenter de décrocher un chèque Pass Formation. Le dispositif permet de prendre en charge des apprentissages express jusqu’à 4 000 euros.

Delphine a monté un dossier et défendu sa cause en septembre. Après avoir passé un mois d’octobre à croiser les doigts, la nouvelle est enfin tombée : « dossier retenu ». « C’est réellement un super nouvelle car je vais pouvoir ajouter une compétence à mon offre. Cela me permettra d’être différente des autres prestataires présents sur le marché ». Delphine, qui a cru un moment se laisser piéger par le découragement, voire le renoncement, retrouve donc son enthousiasme entrepreneurial. Optimisme renforcé par sa récente intervention au Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) de Lille. « La commission « bien-être du CJD » a fait appel à moi et cela a représenté une réelle opportunité de me confronter en direct au réseau d’acteurs de la métropole », raconte Delphine.

Prochaine étape donc, la formation en neurosciences.  A suivre…     

A lire ou à relire :

Épisode 1 : L'idée
Épisode 2 : Le projet
Épisode 3 : Le statut
Épisode 4 : L'accompagnement

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5