Delphine Coffart

Nous suivons Delphine depuis la rentrée. Cette entrepreneuse de la région lilloise veut lancer son activité dans le yoga. Aujourd’hui, c’est le 8ème et dernier numéro de notre feuilleton. Delphine a soulevé deux opportunités : développer dans la métropole lilloise une activité de yoga en entreprise lancée par une société à Paris et/ou intégrer La Maison d’Alfred à Roubaix. 

Ma vie de néo-entrepreneuse, épisode 8. Petit rappel des épisodes précédents… Delphine Coffart, une Lilloise de 40 ans, se lance et crée sa propre activité autour d’ateliers de yoga. L’idée de Je Crée en Hauts-de-France ? L’accompagner, l’orienter, l’informer sur les dispositifs de soutien existants et la suivre dans son aventure entrepreneuriale. Précédemment, Delphine nous expliquait notamment comment elle avait réussi à décrocher une formation gratuite en neurosciences financée par la Conseil régional et détaillait son concept de séances personnalisées mêlant yoga et ateliers créatifs.

Ces derniers temps, l’actualité de Delphine se révèle particulièrement riche. Tout d’abord, elle a convenu de mener des actions communes avec une ancienne collègue, qui s’est également lancée dans un projet d’entreprise. « Nous sommes restées en contact et discutons depuis plusieurs semaines, nos activités se rejoignent », commente Delphine Coffart. Ainsi, Delphine prendra en charge l’animation des séances de yoga, tandis que les ateliers créatifs incomberont à sa partenaire. Pour rappel, la Lilloise proposera des séances alliant éveil, yoga, échanges, créativité… Le binôme est désormais constitué ! Toutes deux espèrent organiser une séance test durant le mois de janvier 2017.

Cette séance, souhaite Delphine, pourrait se dérouler à La Maison d’Alfred, à Roubaix. « Il s’agit d’un espace de coworking dédié au bien-être, ce serait l’endroit idéal pour y domicilier mon entreprise ! », estime Delphine. Mais avant cela, elle devra convaincre un jury composé par les créateurs de La Maison d’Alfred. La Lilloise disposera de 5 minutes pour présenter et défendre son projet. « S’il séduit le jury, je serai hébergée durant 6 mois à Roubaix et bénéficierai d’un coaching… » Delphine prépare cet oral depuis 15 jours.

Enfin, l’entrepreneuse dans l’âme s’est rendue à Paris tout récemment. Elle a fait la connaissance de collaborateurs d’une société, installée à Paris depuis 2013, et dispensant des cours de yoga en entreprise. Afin de leur montrer son savoir-faire et sa philosophie, Delphine a animé une séance de yoga. Présente aussi à Lyon et à Marseille, cette société pourrait se développer dans la métropole lilloise. Auquel cas, Delphine serait son relais. « Ce partenariat me permettrait de m’adosser à une structure existante, ce qui constitue un gage de sérieux. Sans renoncer à mon indépendance, m’insérer dans une dynamique collective favorisera les partages. » Rien n’est signé mais Delphine s’affiche confiante.

Notre webstory se termine ici mais promis nous ne manquerons pas de vous donner des nouvelles de Delphine par la suite.
Rendez-vous en 2017 pour suivre les aventures d'un(e) nouvel(le) entrepreneur.

A lire ou à relire :

Épisode 1 : L'idée
Épisode 2 : Le projet
Épisode 3 : Le statut
Épisode 4 : L'accompagnement
Épisode 5 : La formation
Épisode 6 : L'offre commerciale
Épisode 7 : La formation bis

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5