La société Altares a publié son analyse trimestrielle sur l'évolution des défaillances et sauvegardes d'entreprises en France. 12 508 redressements ou liquidations judiciaires et 320 sauvegardes ont été prononcés par les tribunaux entre juillet et septembre. Cela représente une augmentation de 11,9 % par rapport au même trimestre de 2008. Cependant, la hausse est deux fois inférieure à celle constatée au plus fort de la crise. Comme le trimestre précédent, ce sont les entreprises de plus de 10 salariés qui peinent le plus à résister. Elles ne sont que 1 013 à défaillir sur la période, mais ce chiffre est 26 % plus élevé que sur la même période de l'an dernier.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5