Les professionnels ressortissants d'un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen peuvent exercer en France l'activité de dressage de chiens au mordant, à condition de justifier d'une attestation de compétence ou d'un titre de formation d'un niveau équivalent ou immédiatement inférieur à celui exigé en France. Si l'accès ou l'exercice de cette activité n'est pas réglementé dans l'Etat membre d'origine, ces professionnels doivent également justifier de deux années d'expérience professionnelle à temps plein au cours des dix dernières années. En cas de différences substantielles entre la formation requise en France pour exercer l'activité et la formation et l'expérience du professionnel, ce dernier doit, au choix, se soumettre à une épreuve d'aptitude ou accomplir un stage d'adaptation. Le contenu et les modalités d'organisation de cette épreuve et de ce stage sont précisés dans un arrêté. Celui-ci présente en annexe les référentiels d'évaluation des connaissances et des compétences requises pour le dressage de chiens au mordant.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5