La loi de finances rectificative du 29 juillet 2011 vient de modifier le régime fiscal de l'EIRL. Jusqu'à présent, l'EIRL soumis au régime réel d'imposition était automatiquement assimilé à une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL). L'affectation de biens au patrimoine d'affectation pouvait donc générer une plus-value susceptoble d'être taxée immédiatement. Depuis le 31 juillet 2011, seul l'EIRL optant pour l'impôt sur les sociétés est assimilé fiscalement à une EURL. En cas d'option et d'affection de biens nécessaires du patrimoine privé au patrimoine professionnel, l'imposition de la plus-value éventuellement dégagée sera reportée à la date de cession des biens. Les modalités d'option pour l'IS seront prochainement fixées par décret. L'option pour l'EIRL par un entrepreneur individuel restant soumis à l'IR n'emporte désormais aucune incidence fiscale. Pour en savoir plus : http://www.apce.com/pid11669/l-eirl.html?&xtor=EPR-1-[Lettre_auto_146]-20110901-[EIRL_:_amenagements_du_regime_fiscal]

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5