Suite à la loi de finances pour 2008, les inventeurs personnes physiques qui apportent un brevet à une société, rémunéré par la remise de droits sociaux, bénéficient d'un report d'imposition sur la plus-value réalisée qui n'est plus limité à 5 ans. Le report est désormais maintenu jusqu'à la date de cession, de rachat, d'annulation ou de transmission des droits sociaux reçus en échange de l'apport. De plus, un abattement annuel de 1/3 s'applique au delà de la 5ème année de détention des titres (soit une exonération totale de la plus-value réalisée au delà de 8 années de détention). Une instruction fiscale précise et commente ces nouveaux aménagements.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5