Le projet de cession de l'entreprise et les dernières semaines de négociation sont sans doute venus fragiliser l'entreprise. Le repreneur prend donc la direction d'une entreprise après une certaine période de flottement. Il doit faire face à un certain nombre de problèmes qui vont inévitablement apparaître et qu'il doit régler sous peine de se retrouver face à des conflits sociaux et/ou des difficultés économiques. Le nouveau dirigeant doit donc mettre en place, dans un premier temps, ce que l'on peut appeler les “actions prioritaires” et prendre les premières mesures qui s'imposent. Il pourra ensuite s'attaquer à l'application de son véritable plan de développement pour l'entreprise.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5