Depuis quelques années, les Junior Entreprises, remportent du succès dans de nombreuses grandes écoles. Imaginées sur le modèle d’une entreprise commerciale réelle, ces Junior Entreprises ont avant tout pour but de permettre aux étudiants de mettre en pratique ce qu’ils ont appris au cours de l’année.

Plusieurs écoles lilloises telles que l’IAE Lille qui a créé IAEntrepreneurs, Centrale Lille qui a mis en place il y a 43 ans Centrale Lille Projets (élue meilleure junior entreprise en 2013), ou encore l’EDHEC, qui a développé EDHEC Junior Etudes, ont opté pour la création d’une Junior Entreprise.

Centrale Lille Projets, par exemple, a été certifiée ISO 9001 et propose des services de qualité dans trois domaines d’activité enseignés à Centrale Lille : l’informatique, le marketing et l’ingénierie. « En plus de permettre aux étudiants d’approfondir leurs connaissances dans ces trois domaines, la Junior Entreprise est une véritable passerelle entre l’école et l’entreprise, qui permet de compléter la formation des étudiants. C’est pour eux l’opportunité d’être en contact fréquent avec des professionnels et de développer ainsi un tout autre panel de compétences : négociation, innovation, professionnalisme... », explique Siona Rauscher-Marroc, élève-ingénieur à l'École Centrale de Lille et vice-Présidente du Développement Commercial de Centrale Lille Projets.

Des étudiants investis dans leurs projets

Centrale Lille projet répond donc aux demandes des entreprises dans les trois domaines d’activité précisés plus haut, et peut tout aussi bien créer une application pour smartphone, que réaliser une étude de marché sur l’ensemble de l’Europe, ou bien concevoir un prototype spécifique. Car le maître mot est la multidisciplinarité, qui permet une approche globale des problématiques soumises par les entreprises clientes.

Pour intégrer une Junior Entreprise, pas besoin de vouloir devenir entrepreneur. Le principal critère de sélection est l’investissement des étudiants dans les projets de la structure. Celui-ci permet à la fois de jauger la capacité des étudiants à mobiliser l’ensemble de leurs compétences pour résoudre les attentes, souvent complexes, des clients, mais aussi et surtout de construire une équipe intéressée, motivée et donc efficace, disponible et proactive.

Centrale Lille projets a pour atouts d’être très réactive : chaque demande reçoit une réponse dans les 24h et un interlocuteur privilégié est proposé dès le premier contact. Ensuite, les élèves-ingénieurs s’impliquent dans le projet pour lequel ils ont été sollicités, en bénéficiant bien sûr de l’expertise des enseignants-chercheurs de l’Ecole Centrale de Lille.

Étudiants entrepreneurs

Une partie des étudiants qui participent à la Junior Entreprise acquiert le statut d’étudiant entrepreneur, qui permet aux étudiants et aux jeunes diplômés d'élaborer un projet entrepreneurial dans une PEPITE. « Ces étudiants sont un plus pour la Junior Entreprise ; ils sont au fait des problématiques des entrepreneurs et ont déjà acquis une certaine autonomie, et certains réflexes qu’ils pourront mettre en œuvre à nouveau au sein de la Junior Entreprise. En plus de tout cela, il s’agit généralement d’étudiants proactifs, passionnés et donc passionnants qui ont beaucoup de nouvelles idées à apporter à une structure comme la nôtre. C’est pourquoi, nous avons comme ambition de développer la fibre entrepreneuriale de nos membres grâce aux projets que peuvent nous confier nos clients, notamment les entrepreneurs chevronnés », précise Siona Rauscher-Marroc.

Ce statut qui facilite le lancement d’une entreprise par des étudiants porteurs de projets, notamment grâce au diplôme d'établissement "étudiant-entrepreneur" (D2E), offre un accompagnement pour obtenir des conseils, trouver des partenaires économiques ou encore effectuer les démarches administratives.

C’est donc un statut qui apporte une véritable plus-value aux étudiants porteurs d’un projet d’entreprise. « Leur emploi du temps peut également être aménagé en conséquence ; le projet peut par exemple remplacer un stage obligatoire. Cet aménagement est un réel atout car il permet aux étudiants de mener de front leurs études et leur projet sans risquer de rater l’un ou l’autre. En outre, ce statut est aussi un moyen de donner de la crédibilité à leur projet auprès d’éventuels partenaires financiers ou de futurs clients », conclut notre interlocutrice.

Pour en savoir plus, consulter des témoignages de jeunes qui ont monté une junior entreprise sur le site de La suite dans les idées.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5