2/3 des dirigeants ayant un projet de transmission ont plus de 55 ans

La création d’entreprises est aujourd’hui un axe structurant des politiques économiques régionales et nationales et fait à ce titre l’objet de nombreux suivis et commentaires. A l’inverse, la transmission des entreprises reste beaucoup plus difficile à mesurer alors que son incidence n’en est pas moins importante. En région Nord-Pas de Calais, parmi près de 3 000 entreprises tous secteurs confondus ayant répondu à l’enquête annuelle des CCI (conduite en décembre 2011 et janvier 2012), 19% d’entre elles déclaraient avoir un projetde transmission à 5 ans. A cela, pourraient s’ajouter les 26% qui « ne savent pas », signifiant ainsi que s’ils n’ont pas de projet précis pour l’instant, ils ne rejettent néanmoins pas l’idée et pourrait donc être concernés à une échéance plus ou moins longue. Ces résultats d’enquête illustrent bien à quel point la transmission est une étape à part entière de la vie des entreprises. Qui plus est, la part des dirigeants souhaitant céder leur entreprise est passée de 16% à 19% de 2009 à 2011.
Même si ces chiffres doivent être pris avec prudence car les cessions d’entreprises restent difficiles à évaluer du fait des multiples formes qu’elles peuvent prendre (cessions de fonds de commerce, de parts sociales, fusion…), l’ensemble des analyses existantes sur les cessions d’entreprises à l’échelle régionale ou nationale font pourtant état, jusqu’à aujourd’hui, d’une tendance à la baisse.
Si le départ en retraite du dirigeant n’est pas le seul motif de cession (changement d’activité, réalisation de plus values, essaimage, maladie…) comme l’illustre le résultat de notre enquête, l’âge semble cependant jouer un rôle prépondérant. Ainsi, plus de 2/3 des dirigeants ayant un projet de transmission ont plus de 55 ans, alors qu’ils représentent moins d’un tiers du total des dirigeants. Le rôle de l’âge dans les projets de transmission semble être particulièrement marqué dans les activités de commerce. A l’inverse dans l’hôtellerierestauration, secteur où la part des projets de transmission est la plus élevée, l’âge apparaît moins influant sur la dynamique de cession.
Ceci est cohérent avec le parcours d’entrepreneur dans ce secteur où la croissance passe bien souvent par le rachat d’un établissement plus grand.
L’analyse de l’âge des dirige ants en Nord-Pas de Calais permet donc de fournir, dans les grandes masses, ce que pourrait être le volume de cessions lié à l’âge dans les années à venir.

Sommaire

L’âge moyen du dirigeant : 48 ans
D’ici 2020, plus d’un dirigeant sur cinq aura atteint le seuil de 60 ans
Plus de 40% des PME de la région déjà concernées par la transmission
La transmission, un enjeu plus marqué dans l’industrie et les services aux entreprises
Toute la région est concernée

Source

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5