A l'occasion d'une conférence de presse, Marc Ledoux, directeur de la politique industrielle du CNRS, a fait un point sur la politique de valorisation de la recherche de l'organisme. En 2000, 4 % des chercheurs ont fait au moins une déclaration d'invention au cours de l'année. En 2008, ils ont été 12,7 %. 90 % de ces déclarations ont abouti à des demandes de dépôts de brevets. Pour valoriser ses inventions, le CNRS préfère trouver des sociétés existantes prêtes à les développer plutôt que de se lancer lui-même dans la création d'entreprises. "Mais si on ne trouve pas, on créé", précise Marc Ledoux. Le CNRS a ainsi créé de 45 à 50 entreprises par ans depuis une dizaine d'années, dont plus de 80 % existent toujours. Elles ont principalement été créé dans le secteur des sciences et technologies de l'information et de la communication, les biotechnologies, l'imagerie, la chimie et les matériaux.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5