Selon votre situation personnelle ou celle de votre entreprise, vous pouvez bénéficier d'une ou plusieurs aides délivrées au niveau national ou local. Parmi les aides à la création, on peut notamment mentionner le Prêt à la Création d'Entreprise (PCE). Introduit en octobre 2000, le PCE est un crédit sur cinq ans, sans garantie ni caution personnelle, qui vise à faciliter la création des petites entreprises ( celles qui ne mobilisent pas plus de 45 000 euros) ou à les soutenir au cours de leurs trois premières années d'activité. Son montant est compris entre 2 000 et 7 000 euros et son taux d'intérêt est fixe. Le PCE est nécessairement adossé à un financement bancaire à moyen ou long terme d'un montant soit au moins équivalent au PCE. Ce crédit permettra notamment le financement des actifs matériels. Le PCE a, en effet , surtout vocation à financer les actifs immatériels (besoins en fonds de roulement, frais de démarrage, formation d'un collaborateur, etc.), en général difficiles à financer. Il peut être obtenu en s'adressant à un réseau d'aide et d'accompagnement à la création d'entreprise ou directement auprès des banques.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5