Morbide réalité, mais la mort rapporte. Énormément même. Et comme le nombre de décès ne fait qu'augmenter chaque année, c'est peut-être le moment pour vous de vous lancer à corps perdu dans ce business de la mort.
L'idée vous paraît étrange? Dérangeante même? Avant de vous offusquer, sachez que le marché de la mort en France représente 2 milliards d'euros. Ça fait beaucoup mais quand on sait que peu importe les saisons, les modes ou tendances, ce qui reste et perdure c'est la mort, alors on comprend rapidement cet engouement entrepreneurial autour de la faucheuse.

Alors, ça y est, vous vous lancez dans le business de la mort ?

Excellente décision. Et si vous n'avez pas d'idée, pas de soucis, on a sélectionné quelques-unes rien que pour vous.

From space with love

Votre cousin rêvait de devenir astronaute, mais ça c'était avant qu'il meurt d'une indigestion dans un concours de gobage de flans. Triste sort certes mais consolez-vous, vous pouvez réaliser son rêve et envoyer votre cher cousin dans l'espace. Ou plutôt ses cendres. Comme on dit, c'est l'intention qui compte.
Les cendres voyagent dans un container à bord d'un satellite. Le voyage est peut-être long mais il en vaut la peine car lorsque le container se détache du satellite, il apparait dans le ciel sous la forme d'une étoile filante. Trop beau.

Ch’ti, même six pieds sous terre

Si envoyer des cendres dans l'espace vous semble quelque peu ambitieux pour le moment alors que vous n'en êtes qu'à la recherche de l'idée, tentez donc de faire vibrer l'amour pour leur région des futurs morts en personnalisant les cercueils aux couleurs de leur région ou de leur ville..
Rien de plus beau. Vous proposez à vos clients de rompre avec la sobriété des cercueils déjà présents sur le marché et en plus vous pouvez collaborer avec l'Office de Tourisme de votre ville pour être sûr d'avoir de beaux visuels. CQFD.

Je suis venu te dire que je m'en vais

Un testament, avouons-le, ce n'est pas si pratique. Ça fait un papier en plus et donc possiblement une nouvelle feuille volante qui sera jetée à la poubelle avant même que la personne n'ait eu le temps de mourir. Et puis un testament ça se falsifie. On s'arrange avec les mots, le papier, le notaire et hop le tour est joué, l'hôtel particulier à Deauville est dans la poche ! Heureusement une entreprise a pensé à tout et propose au futur défunt d'enregistrer son testament en vidéo. Celui-ci est diffusé après la mort, forcément, sinon l'effet de surprise tombe à l'eau.

Une mort totale

Totale parce qu'au moment de la mort, qui s'occupera de vos différents comptes sur les réseaux sociaux ? Il fallait y penser, certains l'ont fait en créant l'application If I die qui permet de programmer un message qui sera publié sur vos différents comptes quand vous mourrez. Pratique.

Sources

Widoobiz & Grazia

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5