Selon les derniers chiffres publiés par le Snep (Syndicat national de l'édition phonographique), le marché de la musique enregistrée a représenté 239,3 millions d'euros au premier semestre 2010, en hausse de +4,1 % par rapport à 2009 pour la même période. Le marché des albums est resté stable au cours de ce semestre : la baisse des ventes de supports (-3,5 millions d'euros et -2%) est compensée par la hausse des ventes dématérialisées (+3,4 millions d'euros et + 47 %).

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5