Après avoir défini de manière précise et par écrit son idée, on est en mesure de déterminer et d'analyser les différentes contraintes inhérentes à son projet. La notion de "contrainte" doit se comprendre comme : - une exigence : par exemple, une obligation d'obtenir une licence d'exploitation, - un élément de vulnérabilité : par exemple la pénurie de personnels dans la qualification nécessaire au projet, - un danger latent : par exemple le risque de piratage par plus puissant que soi, - ou encore un véritable facteur d'échec : par exemple un BFR croissant trop rapidement et de manière trop importante par rapport à l'amélioration potentielle du Fonds de roulement. Il est donc capital de bien repérer ces contraintes et de déterminer comment elles pourraient être atténuées, surmontées ou supprimées.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5