A l'occasion du congrès annuel de l'Association nationale des maires des stations classées et des communes touristiques (ANMSTCT), les adhérents de l'association ont faire part de leurs inquiétudes concernant l'avenir de la petite hôtellerie familiale. Beaucoup de petits hôtels vont être, en effet, confrontés au problème du financement des travaux nécessaires pour être en conformité avec les nouvelles normes. Marc Francina, président de l'Association estime que plus de 2000 hôtels risquent de disparaître si rien n'est fait pour les accompagner.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5