Selon une enquête Ipsos de 2011, 21 % des internautes disent avoir déjà critiqué des entreprises sur les réseaux sociaux. Pour parer les éventuelles attaques, les entreprises font de leur compte Facebook ou Twitter un espace de communication et de réponse aux consommateurs. Les grandes entreprises font notamment appel à des éditeurs de logiciels, agences de communication et "nettoyeurs" pour soigner leur réputation sur internet. Ce marché apparu récemment aurait représenté 110 millions d'euros en 2010 et 190 millions en 2011.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5