37% des français déclarent avoir, un jour, l’envie de créer ou reprendre une entreprise (Opinion Way 2016). Jamais l’entrepreneuriat n’aura eu une image aussi sexy. Si les raisons de ce succès sont multiples, on peut noter que les médias ont de plus en plus d’influence dans la promotion de l’esprit d’entreprendre. Cependant, des différences importantes existent dans la diffusion et le traitement des informations sur le sujet. Petit tour d’horizon sur ces médias qui nous parlent d’entrepreneuriat en France.

Un rôle majeur

Depuis quelques années, plusieurs études se penchent sur la façon dont les médias influent sur nos attitudes et perceptions. Même s’il est encore difficile d’établir précisément l’impact des médias sur nos choix de vie, nos orientations professionnelles ou personnelles, il va de soi que leur influence est réelle. Le sujet de l’entrepreneuriat n’y échappe pas et l’on peut, à cet égard, affirmer que les médias jouent un rôle essentiel dans la perception de la société sur l’entrepreneuriat et peuvent, de surcroît, favoriser la prise d’initiative et le passage à l’acte.

Pas étonnant donc d’apprendre, il y a quelques jours, que la société de production Banijay souhaite lancer une version française de l’émission de téléréalité égyptienne à succès « El Mashrou » (« Le Projet » en arabe) qui encourage les jeunes du pays à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Si le projet semble innovant, il ne doit pas pour autant masquer le peu d’offres, à ce jour, dans le panorama audiovisuel français, de sujets consacrés à la promotion de l’entrepreneuriat.

Les sites web et les magazines spécialisés privilégiés

En matière de création d’entreprises, les sites web et journaux spécialisés offrent aujourd’hui une mine d’informations sur les sujets liés à l’entrepreneuriat : que ce soit pour monter sa boîte, bénéficier d’aides et d’outils à l’accompagnement, savoir où trouver les financements, s’inspirer de bonnes pratiques, suivre un réseau de créateurs et plus encore, les ressources ne manquent pas !

Les Anges de l’entrepreneuriat, c’est pour quand ?

Si les émissions consacrées à la cuisine, à la mode ou bien à la chanson sont légion à la télévision française, force est de constater qu’en matière d’entrepreneuriat les programmes ne se bousculent pas !

Que ce soit en matière de reportages, documentaires, émissions de conseil, séries, films ou bien concours/jeux, la thématique entrepreneuriale est trop souvent rarement abordée et lorsqu’elle l’est, elle ne s’intéresse principalement qu’à un seul type d’entrepreneurs (en particulier dans les films et séries). Sans tomber dans la caricature, le créateur qui est représenté est souvent celui à la tête des très grandes entreprises, âgé de 50/60 ans et obligatoirement en costume.

A titre d’exemple, le générique de l’émission  « Patron Incognito » diffusée sur M6 (émission dans laquelle un « patron d’entreprise » accepte de se déguiser en employé lambda afin de réaliser une immersion totale au sein de son entreprise) présente une image  assez stéréotype du dirigeant d’entreprise :

M6, est à ce jour, l’une des seules chaînes françaises à avoir diffusé avec « Entreprendre C grandir » un programme spécialement dédié à la promotion de l’esprit d’entreprendre. Diffusé quotidiennement en 2014 et 2015, le programme mettait à l’honneur un(e) entrepreneur(e) qui nous faisait partager, pendant quelques minutes, sa passion entrepreneuriale et son esprit d’initiative.

Outre la télévision, la radio est un média qui contribue également à promouvoir l’entrepreneuriat. Les ondes françaises sont d’ailleurs aujourd’hui plusieurs à diffuser des programmes courts consacrés à cette thématique. Petit tour d’horizon (non exhaustif) :

  • Sucess story / Radio classique : chroniques et histoires de PME françaises
  • BFM Académie / BFM Business : le premier concours de créateurs d’entreprises à la radio et à la télévision
  • Initiative France Info / France Info : rencontre avec des hommes et des femmes qui mettent en œuvre des initiatives et projets solidaires
  • Les 30 glorieux / Europe 1 : entretien avec un jeune de moins de 30 ans au talent prometteur, dans des domaines aussi différents que l’entrepreneuriat, les sciences, le sport ou la culture.

Proposer une offre multimédias et complémentaire

Si l’entrepreneuriat est souvent dépeint de manière négative (notamment à la télévision), il jouit paradoxalement d’une image sexy car il est un phénomène aux facettes multiples dont certaines attirent plus que d’autres (l’aspect start-up en particulier).

Pour autant, une image plus réaliste de l’entrepreneur et de l’entrepreneuriat est aujourd’hui nécessaire. Les médias audiovisuels, sociaux, associés aux nouvelles technologies et utilisations du numérique, offrent des possibilités immenses pour promouvoir l’entrepreneuriat de façon plus juste, équilibrée et complémentaire.

L’hyper connexion de la jeunesse (les adolescents passent en moyenne 13h30 par semaine sur Internet, Ipsos 2015) est notamment un critère fondamental à prendre en compte pour que les bons messages soient diffusés vers les bons publics sur les bons supports. La télévision et la vidéo se consomment désormais derrières les ordinateurs, tablettes et smartphones.

« Une simple image, si elle est nouvelle, ouvre un monde » assurait le philosophe Gaston Bachelard. Gageons que, pour les années à venir, les médias puissent ouvrir plus facilement celui des initiatives et de l’entrepreneuriat.

Noter cette actualité
  • Actuellement 3.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5