A l'occasion de la journée des présidents d'UPA territorial, Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'Artisanat, des PME, du Tourisme, des Services et de la Consommation a annoncé que le régime de l'auto-entrepreneur allait être ajusté dans le domaine des activités artisanales. Ainsi les personnes soumises à qualification professionnelle devront présenter lors de leur inscription (le cas échéant par voie dématérialisée) des justificatifs de leur qualification professionnelle : diplôme, expérience professionnelle (3 ans) ou validation des acquis de l'expérience. Par ailleurs, les auto-entrepreneurs qui ont une activité artisanale à titre principal seront tenus de s'inscrire au répertoire des métiers. Cette immatriculation sera néanmoins gratuite et exonérée de taxe pendant les trois premières années à compter de leur création d'activité.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5