Dans cette tribune, Bernard Zimmern, président de l'Ifrap (Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques), donne son point de vue concernant le financement des entreprises innovantes lors de leur création. Il indique : "Avec les plafonds de déduction - 66 666 euros pour l'ISF-Tepa, 50 000 euros pour un célibataire sous l'avantage Madelin -, il faut donc trouver une dizaine à une vingtaine d'actionnaires, un marathon qui revient en fait à exclure les investisseurs directs".

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5