Malgré la conjonction d'une fin d'année difficile sur le plan météorologique et d'une conjoncture toujours incertaine ayant impacté la consommation des Français, les ventes de jeux et jouets ont progressé de 3 % en 2010. L'autre tendance positive est un meilleur étalement de la consommation des jeux et jouets avec des ventes plus fortes sur le permanent et plus précoces : le mois d'octobre à 6,1 % et le mois de novembre à 6,6 % (précédemment stable ou à la baisse). Parmi les jouets qui ont tiré la croissance, les peluches (+ 53,2 %).

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5