A l’approche des fêtes de fin d’année, les offres commerciales se multiplient chez les commerçants et les artisans : ventes privées, offres spéciales, avantages fidélité, etc. Moment idéal pour faire fructifier son chiffre d’affaires annuel et déstocker un maximum avant les soldes de janvier, la période de Noël est un créneau à ne pas manquer !

Est-ce adapté à mon activité ?

Que trouve-t-on sur les marchés de Noël ? Ils se composent généralement de 30% de commerce de bouche pour se restaurer pendant la visite et de 70% de produits manufacturés pour faire plaisir ou se faire plaisir. Ainsi, dans la première catégorie on retrouve le traditionnel vin chaud, les plats locaux à manger sur le pouce mais aussi les chocolatiers, les producteurs régionaux, … et dans la seconde catégorie on y retrouve tout ce qui se vend comme les bonnets de Père Noël, les thés et cafés de « luxe », les produits artisanaux en tout genre (travail du verre, bijoux, bougies, jouets, etc.). On s’attend à y trouver ce genre de produits, c’est pourquoi il y a très peu d’objets high tech.

Est-ce rentable ?

Deuxième question à se poser avant de franchir le pas ou non, vais-je m’y retrouver financièrement ? La location du chalet représente le coût le plus important, c’est le premier poste de dépense. Le tarif va dépendre du marché ciblé, plus il va être grand et réputé et plus le prix sera élevé. D’autres frais peuvent s’ajouter comme la décoration du stand, l’emploi de personnel supplémentaire, stock complémentaire.

Vous l’avez compris, il va falloir vendre un minimum pour rentabiliser ces frais. L’ambiance magique et la période devraient aider car ils sont propices à l’achat. Mais le retour sur investissement ne se calcule pas uniquement en termes de vente, il se mesure également en taux de notoriété acquise. En effet, cela représente une belle vitrine pour votre activité (à titre d’exemple le marché de Noël de Lille attire environ un million de visiteurs chaque année). L’une des raisons de la venue du chaland reste l’achat de cadeaux à mettre au pied du sapin ; l’acheteur et la personne recevant le cadeau peuvent ainsi devenir de futurs clients.

Comment s’y préparer ?

Si vous avez répondu positivement à la première question et que vous sentez le potentiel de cette action sur votre chiffre d’affaires, il va falloir un peu de préparation.

On n’obtient pas son chalet automatiquement en faisant la demande. Le nombre d’espaces étant limité, il faut généralement déposer un dossier de candidature auprès de la mairie ou l’association de commerçants organisatrice. Chaque dossier est étudié et les places sont attribuées selon des critères propres à chaque marché. Une présentation de l’activité, des produits qui seront vendus sur le stand et un extrait K-Bis sont souvent demandés. Il est conseillé de bien soigné ce dossier car les places sont chères, les demandes étant largement plus nombreuses que l’offre. Attention également aux délais de réponse, cela peut se décider dès le mois de janvier !

En attendant l’année prochaine, on se quitte avec un magnifique timelapse du marché de Noël d’Arras, qui si vous ne l’êtes pas encore, finira par vous convaincre !

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5