La filière de l'efficacité énergétique recoupe plusieurs filières existantes, dans l'immobilier, l'industrie et les transports mais c'est surtout dans l'habitat que se concentrent les efforts en matière de gains de consommation énergétique. Selon Sylvie Charbonnier d'Isolons la Terre, un groupement d'industriels de l'économie d'énergie, ce marché potentiel de la rénovation énergétique représenterait 24 milliards d'euros par an. "Deux grandes tendances coexistent : les matériaux isolants et la production de systèmes de contrôle énergétique" indique Matthieu Ballu, de la Coalition for Energy Savings, ce qui limiterait la visibilité de cet important secteur. De grands industriels y sont présents aux côtés de petits artisans, d'architectes et d'installateurs.

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5