1 entreprise est créée toutes les heures dans les quartiers grâce à l’appui de l’Adie.

1 personne sur 4 issue des quartiers souhaite créer son entreprise.

L’envie d’entreprendre dans les quartiers politiques de la ville est plus forte qu’ailleurs et la proportion de femmes qui osent se lancer avec l’Adie y est plus élevée, sans comparaison avec la moyenne nationale qui se situe sous la barre des 30 %.

44% des personnes financées par l'Adie dans les quartiers sont des femmes.

Pour dissiper les idées reçues sur les quartiers populaires, l’Adie publie un dossier inédit sur le thème des forces créatrices dans ces quartiers et porte un autre regard sur le dynamisme économique de ces territoires souvent stigmatisés et réduits à leurs problématiques, en mettant un coup de projecteur sur les initiatives des entrepreneurs qui en sont issus.

Pour en savoir plus : www.rdv-adie.org

Noter cette actualité
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5