• Année de création 2015

Les +

Mes compétences techniques et ma parfaite connaissance du territoire et de ses enjeux sont essentielles. J'ajouterai également que la conviction et la persévérance sont des atouts indéniables qui m'ont permis de convaincre tous les interlocuteurs professionnels que j'ai pu rencontrer de la faisabilité et de la rentabilité de mon projet. Je suis aussi un homme doté de sens, de valeurs et d'une volonté réelle de croire que l'homme peut tout changer s'il s'en donne vraiment la peine. Mes points forts sont aussi d'avoir cette capacité à m'entourer des bonnes personnes, de rester fidèle à mes valeurs et d'avoir le soutien de ma famille.

Les -

Les problèmes sont venus de l'éloignement géographique mais heureusement, j'ai ma famille et mes amis de là-bas qui me donnent un coup de main pour les démarches et les études au Benin. Actuellement, la difficulté majeure, est comment obtenir le financement pour ce projet ? En effet, les banques françaises ont des réticentes à financer des projets à l'international. Or, le Bénin ne dispose que de banques commerciales (qui ne financent pas de projets).

Assea Dossou Hyacinthe 29 ans

En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Je suis originaire du Benin. Après mon bac, j'ai fait une licence professionnelle en génie civil. J'ai ensuite travaillé deux ans au pays pour pouvoir financer le second cycle Master. J'ai porté mon choix sur la France, où j'y ai passé un Master Génie Civil spécialité Bâtiments, Infrastructures, Voiries Réseaux Divers à Béthune. A l'heure actuelle, je suis en Master spécialité Produits et Procédés de l'Industrie du Béton à l'Ecole des Mines de Douai, France. J'ai remporté le 1er prix ABC INNOVATION édition de 2014 dont la participation était ouverte à toute personne majeure (18 ans) souhaitant réaliser ou développer son projet entrepreneurial en Afrique. J'ai une très bonne compétence technique, je possède à mon actif, CAP , BAC, DUT, Licence Génie Civil et je suis cette année en fin de formation Mastère spécialité Produits et Procédés de l'Industrie du Béton à l'Ecole des Mines de Douai... Je pense à la rentrée prochaine m'inscrire pour un master PME-PMI, pour disposer des grands fondamentaux d'un entrepreneur. Le 1er prix ABC INNOVATION gagné me permet aussi : - Place dans l'incubateur Incuba'school de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris (la rentrée aura lieu en septembre 2014 et pour une durée de 8 semaines) - Accompagnement juridique via le cabinet Birds&Birds (5h) - Accompagnement par le SIAD (Service International d'Appui au Développement) - Mise en relation avec EEA (Entrepreneurs En Afrique) - Mise en relation avec le PIC (Panafrican Investment Corporation)

Pourquoi avez-vous eu envie de créer votre entreprise ?

Souvent, les jeunes qui terminent leurs études, cherchent un job et travaillent pour une entreprise car, quand on finit les études, on n'a pas suffisamment d'argent pour faire quoique ce soit et on n'a pas d'autres moyens que de travailler pour les autres. Le problème est que si on ne crée pas, il n'y aura pas d'emploi. Ainsi, ayant senti le besoin de la population (via une étude de marché), j'ai saisi l'opportunité de mettre mes compétences techniques obtenues par formation de Génie Civil et celles de l'entrepreneuriat au service du développement du Bénin.

Présentez-votre idée de création, le nom et l’origine de votre entreprise.

L'idée de ce projet est venue d'une réflexion environnementale, sociétale et économique. Nous remarquons tous que l'utilisation des matériaux de construction dits modernes revient, selon les spécialistes, de plus en plus chers et rend quasi impossible le rêve de s'offrir un logement familial au grand nombre. Ces matériaux se sont, jusqu'à aujourd'hui, imposés comme matériaux conventionnels de références. Il s'agit des briques en ciment, du béton et de la tôle en ciment. Si ces matériaux se prêtent bien à un alignement sur des modèles architecturaux copiés de l'Occident, force est aussi de constater que ces matériaux, malgré leurs atouts ne sont pas toujours adaptés aux conditions climatiques du Bénin : manque de confort thermique, nuisance sonore et mauvais vieillissement ou dégradation sont les revers de la médaille impliquant parfois des mesures palliatives voraces en énergie (pour ne citer que l'exemple des climatiseurs et ventilateurs) ; mesures qu'un pays aux ressources énergétiques et financières limitées et où la demande de logements et infrastructures sociocommunautaires est de plus en plus élevée et dont nul ne peut y rester insensible. C'est à partir de cette analyse menée depuis quelques années que j'ai poussé mes réflexions et mes actions pour corriger ce modèle qui est source de fuites financières pour l'économie nationale et d'inconfort pour les usagers. Le projet consiste à créer au Bénin, une usine de production de briques à base d'argile. La société sera dénommée BTP-BRIQUE. Les briques seront commercialisées sur le plan national, régional et voir international. Le projet permettra de répondre à un des critères de sauvegarde du paysage « marin » car jusqu'à présent la fabrication de la brique (parpaing) passait par l'exploitation des côtes sableuses de l'Océan Atlantique et causait des dégâts écologiques énormes (l'érosion côtière) toujours d'actualité.

Un conseil pour les futurs entrepreneurs ?

La seule chose que je dirais aux futurs entrepreneurs, c'est de croire en leur idée et de consacrer du temps pour accomplir cette idée. L'entrepreneuriat permet de développer beaucoup de compétences (rigueur, dynamisme, détermination