• Chiffres d'affaires
    400 K €

  • Année de création 2015

  • Nombre de salariés 4

Comment se ruiner – Euratechnologies – 165 Avenue de Bretagne 59 000 LILLE

03 62 02 29 02

http://commentseruiner.com

Les +

Nous sommes une équipe soudée et très motivée. Malgré le fait que nous soyons issus de la même formation, nous avons réussi à nous spécialiser et nous répartir les postes clés de l’entreprise.

Nous sommes aussi très à l’écoute de notre communauté et réactifs sur leurs propositions !

Les -

Il y a des imprévus quasiment au quotidien et c’est tout l’intérêt de ce travail. Par exemple dernièrement avec les attentats de Paris, des livraisons provenant des États-Unis ont été bloquées. Il a donc fallu expliquer aux clients le problème, et faire du cas par cas pour arranger la situation.

Vincent Pichon Pichon Vincent 28 ans

En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Je suis Vincent, un des 3 fondateurs du site commentseruiner.com avec Alexandre et Julien. Nous travaillions précédemment en tant qu’ingénieurs dans une grosse société de services informatiques, et nous avons eu envie de changer. Nous avions en tête de nombreux projets mais la création de commentseruiner.com était la plus séduisante pour commencer, alors nous nous sommes lancés !

Pourquoi avez-vous eu envie de créer votre entreprise ?

Difficile à expliquer, c’est une envie que j’ai toujours eu. Déjà pendant les études nous avions lancés plusieurs projets avec des amis, ce qui a éveillé la fibre entrepreneuriale. Après quelques années dans un grand groupe informatique, je commençais à me sentir à « l’étroit » dans les missions que l’on me donnait. J’avais besoin de voir d’autres choses, de mettre en place mes idées.

Présentez-votre idée de création, le nom et l’origine de votre entreprise.

Commentseruiner.com est né d’un « délire entre potes ». Nous aimons tous les 3 l’univers geek et décalé du net, et nous avons eu envie de regrouper toutes les bizarreries que nous trouvions.

A l’origine, commentseruiner était un « blog » qui recensait les produits les plus fous. Les visiteurs étaient alors redirigés vers les sites des créateurs pour pouvoir acheter les produits.

Après quelques mois d’existence et le succès au rendez-vous, nous avons décidé de transformer le site en marketplace, afin de faciliter le processus d’achat des visiteurs. Ceux-ci n’ont aujourd’hui plus besoin de quitter le site pour acheter les produits présentés.

Si c’était à refaire, que feriez-vous différemment ?

Question difficile, car certes nous avons fait des erreurs, mais ces erreurs nous ont beaucoup appris. Je n’ai aujourd’hui pas assez de recul pour considérer que de grosses erreurs auraient pu être évitées. Notre travail change constamment et je pense que ce qui fonctionne bien aujourd’hui est le résultat de ce qui fonctionnait moins bien hier.

Un conseil pour les futurs entrepreneurs ?

S’entourer des bons partenaires, prendre du temps pour recruter les bonnes personnes, s’adapter rapidement.

Les structures qui vous ont accompagnées, qui sont-elles et que vous ont-elles apporté ? Vous ont-elles aidées à surmonter certaines embuches ou à développer certains points ?

Nous avons principalement été accompagnés par l’incubateur d’Euratechnologies. Cet accompagnement nous a été très bénéfique sur de nombreux aspects. Etant tous les 3 ingénieurs de formations, nous avions des lacunes dans de nombreux aspects de la création d’une entreprise. Les accompagnateurs de l’incubateur nous ont challengés sur nos points faibles, ce qui nous a permis de grandir. L’écosystème nous a aussi beaucoup apporté. Monter sa société en étant entouré par d’autres start-up permet de beaucoup échanger et de s’enrichir mutuellement.

Nous avons ensuite rejoint le Réseau Entreprendre qui nous a permis de rencontrer des dirigeants d’entreprises expérimentés, afin d’accélérer notre développement.