• Chiffres d'affaires
    X €

  • Année de création 2015

  • Nombre de salariés X

59 rue de l'union - 59200 Tourcoing

06 87 15 31 99

www.dipit.fr

Les +

Je suis quelqu'un de minutieux et organisé. Ces deux points ajoutés à ma motivation m'ont permis d'aller au bout de ce long parcours de créateur pour être aujourd’hui gérant de Dipit.

Les -

La création d'une entreprise nous oblige à faire des choix. Au départ du projet, j'avais proposé à un ami de me suivre dans l'aventure. Nous avons été deux pendant un long moment lors de la phase de préparation. Malheureusement, le duo n'a pas fonctionné comme prévu et j'ai dû prendre la décision de continuer seul pour le bien du projet.

Dipit_Duthoit-Quentin Duthoit Quentin 26 ans

En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Je suis jeune créateur de la société Dipit. J'ai suivi des études de commerce qui se sont terminées par l'obtention d'une licence de responsable de développement commercial.
Les connaissances techniques utiles à l'hydro dipping ont été acquises grâce à mes loisirs. Je suis depuis plusieurs années dans l'univers de l'automobile et de la carrosserie pour occuper mon temps libre. C'est grâce à cette passion que j'ai acquis les connaissances en peinture et préparation des pièces. Je me suis ensuite formé à la technique de l'hydro dipping en Savoie pendant l'année de préparation de la création de Dipit.

Pourquoi avez-vous eu envie de créer votre entreprise ?

Depuis mes études, j'ai souhaité devenir entrepreneur. L'idée d'être autonome, de travailler pour soi et de pouvoir envisager de faire de sa passion un métier était une véritable motivation.
J'ai passé 3 ans en alternance pendant mes études. Le fait de travailler pour quelqu'un, d'avoir des comptes à rendre et manquer d'autonomie ne me plaisait pas. La création était une solution qui m'éviterait de rester dans cette situation.

Présentez-votre idée de création, le nom et l’origine de votre entreprise.

Dipit est l'assemblage de deux mots anglais Dip (tremper) it (ça). Ce nom illustre le procédé qui consiste à tremper une pièce pour la décorer.
L'hydro dipping est une technique de décoration d'objets. Il s'agit d'une technique d'impression hydrographique. C'est à dire que le procédé sert à imprimer un motif sur une pièce de forme complexe grâce à la pression de l'eau et à un procédé chimique.

Si c’était à refaire, que feriez-vous différemment ?

Je serais resté seul dès le début.

Un conseil pour les futurs entrepreneurs ?

Garder sa motivation et y croire pour arriver au bout. La création d'une entreprise, c'est un parcours du combattant, il y a des hauts et des bas. Il faut penser à l'objectif final dans les moments difficiles pour avancer et mener le projet à bien.

Les structures qui vous ont accompagné(e), qui sont-elles et que vous ont-elles apporté(e)? Vous ont­elles aidé(e) à surmonter certaines embuches ou à développer certains points?

J'ai été accompagné par la BGE de Roubaix pendant 1 an. A côté de ça, j'ai suivi une formation au sein de la CCI. Ces deux dispositifs m'ont aidé à préparer un dossier solide, à mettre en place mes financements et à les trouver. La création d'une société à 26 ans n'est pas une chose facile. Je n'aurais pas pu créer sans ces aides.

La BGE m'a accompagné dans toutes les étapes de la création. C'est grâce à cet accompagnement que le dossier de création a été mis en place. C'est ce dossier qui m'a permis de valider mes demandes de prêts d'honneur, qui m'a aidé à avoir les financements au près des banques et qui m'a également permis de prévoir les investissements et les différentes dépenses d'une entreprise.