• Année de création 2012

26 rue Eugène Vermersch 59000 LILLE

http://www.made-in-texio.fr

Les +

Mutli-disciplinaire, permettant d'avoir un regard nouveau, sans encombre. Dynamisme que l'on ne retrouve dans aucune autre « grosse entreprise ». Je suis un profil très complet, capable de réaliser un projet complet, de sa conception intellectuelle à son industrialisation et à sa commercialisation. Aujourd'hui, nous sommes présents sur 40% des enseignes qui font ce marché. Nous sommes les 1er sur ce nouveau créneau. Nous avons développé le plus petit détecteur de fumée radio au monde. Et nous serons prochainement dans 3 magazines de grande distribution, distribués à plusieurs millions d'exemplaires.

Les -

Enormément, quotidiennement presque. Mais bien entouré, il y a des solutions à tout. Et parfois, ce sont des virements de stratégie souhaitables, qui naissent de ces embûches : difficulté technique, problèmes de certification, difficultés dans la contractualisation d'un partenariat, ...

Coevoet Jean-Christophe 35 ans

En quelques mots, qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Profil atypique puisque de formation ingénieur Centrale Paris, avec une expérience professionnelle typée « commerce » de 13 ans, avec des fonctions de chef de produit télécom chez Orange et chef de produit/acheteur en sécurité/domotique chez Leroy Merlin. Dans ce dernier poste, étant responsable de l'offre de 120 magasins, représentant 40% du marché français de la détection incendie, une analyse du marché, des attentes clients et des acteurs m'ont permis d'entrevoir de nouvelles solutions. Non

Pourquoi avez-vous eu envie de créer votre entreprise ?

Une envie précoce, qui s'est affinée et préparée au cours de la scolarité et des expériences professionnelles. On se prépare longuement à voir la chose devenir une évidence.

Présentez-votre idée de création, le nom et l’origine de votre entreprise.

Un monde où tout objet est nécessairement connecté. Et pourtant un marché tenu par de gros industriels qui ne proposent que le strict minimum, en réponse au minimum exigé par l'obligation nationale d'équipement de mars 2015. Et des clients qui demandent plus et mieux : plus pertinent, plus petit, de meilleur qualité,

Un conseil pour les futurs entrepreneurs ?

Oublier les 3 points suivants : « je n'ai pas toutes les compétences » / « je n'ai pas les fonds » / « je n'ai pas d'idée ». Quand on aborde notre envie de créer avec ces questionnements de côté, l'idée émerge d'elle même. Et toutes ces questions trouvent réponses au fur et à mesure, pourvu que l'on s'accompagne et qu'on échange. L'échange !? Ne pas garder l'idée pour soi, par peur qu'on ne la vole. Une idée qu'on ne partage pas meurt.