Le capital de la SARL peut être constitué en partie ou en totalité d´apports en nature, c´est-à-dire de biens autres que de l´argent pouvant être évalués pécuniairement et cédés. L´évaluation des apports en nature doit être réalisée par un commissaire aux apports nommé par les associés à l´unanimité ou désigné par le tribunal de commerce. Toutefois, lorsqu´aucun apport en nature n´excède 30 000 euros et que la totalité des apports en nature n´excède pas la moitié du capital social, les associés peuvent décider (à l´unanimité) de ne pas recourir à un commissaire aux apports. Mais attention, car dans ce cas, les associés sont responsables solidairement pendant 5 ans de la valeur qu´ils ont donné aux biens. Cette valeur doit correspondre à la valeur de revente. Toutes les méthodes d´évaluation sont permises dès lors que l´associé peut apporter des justificatifs. Il est par exemple possible d´appliquer sur le prix d´achat TTC du matériel, le coefficient normal d´amortissement linéaire admis en fonction de sa nature. Source : www.apce.com