- Vous pouvez tout d´abord effectuer au profit de votre enfant une donation. Les donations de sommes d´argent bénéficient d´avantages fiscaux prenant la forme d´un abattement fiscal et, sous certaines conditions, d´une exonération de droits de mutation à titre gratuit. En savoir plus - Si votre enfant choisit de créer une société, une SARL ou SAS par exemple, vous pourrez souscrire au capital de cette dernière et devenir ainsi associé de sa société. Si vous conservez vos parts sociales pendant cinq ans, cette souscription vous permettra de bénéficier à titre personnel d´une réduction d´impôt sur le revenu ou d´ISF. En savoir plus - Enfin une autre solution s´offre à vous si votre fille crée une société : l´apport en compte courant d´associé. Vous pouvez choisir de devenir associé minoritaire (en détenant au minimum 5 % du capital de la société) et mettre temporairement à la disposition de celle-ci une somme d´argent qui sera inscrite en compte courant d´associé, et qui n´entrera pas dans le capital de la société. Les modalités de remboursement de ce compte courant et de son éventuelle rémunération seront fixées soit dans les statuts, soit dans une convention passée entre la SARL et vous-même. En savoir plus Ces différentes solutions peuvent naturellement se combiner... Faites-vous conseiller par un professionnel ! Source : www.apce.com