Vous pouvez tenir compte de la valeur vénale du bien en vous référant à des cotations (exemple, l´Argus pour une voiture), ou en l´absence d´une telle valeur, estimer la valeur d´utilité du bien (tel est le cas par exemple d´une voiture ancienne qui n´est plus cotée à l´Argus mais qui conserve une utilité pour l´activité). Source : www.apce.com