En général, la répartition des bénéfices entre les associés s´effectue proportionnellement à leur participation dans le capital social. Toutefois, les statuts peuvent prévoir une répartition différente. Dans ce cas, il est interdit d´attribuer la totalité des bénéfices à l´un des associés, de priver l´un d´entre eux de tout droit à bénéfices, ou de réduire les droits à bénéfices d´un associé à une part insignifiante. Source : www.apce.com