La démarche n´est pas la même. En déclarant un patrimoine d´affectation, vous désignez un patrimoine saisissable par vos créanciers professionnels. L´ensemble de vos biens personnels, y compris vos biens immobiliers, sont donc protégés (sauf si vous affectez une partie de votre logement utilisé pour votre activité professionnelle). La déclaration d´affectation a d´autres conséquences : elle vous permet d´opter pour l´IS si vous êtes sous un régime réel d´imposition, et vous soumet à de nouvelles obligations (dépôt des comptes annuels, compte bancaire dédié à l´activité, mentions sur les documents commerciaux etc.). En effectuant une déclaration d´insaisissabilité auprès d´un notaire, vos créanciers professionnels pourront saisir l´ensemble de vos biens, à l´exception des biens immobiliers non affectés à votre usage professionnel déclarés insaisissables. Pour rappel, la loi du 6 août 2015 a rendu insaisissable de droit la résidence principale de l´entrepreneur individuel. Vos créanciers personnels et vos créanciers professionnels antérieurs à votre déclaration pourront en revanche toujours continuer à saisir l´ensemble de vos biens, y compris ceux déclarés insaisissables. Par ailleurs, vous resterez en entreprise individuelle classique sans possibilité d´option pour l´IS si vous êtes sous un régime réel d´imposition et sans les obligations attachées à l´EIRL (dépôt de comptes annuels, mentions sur les documents commerciaux, etc.). Source : www.apce.com