Oui, pourquoi pas ! Rien n´empêche un micro-entrepreneur d´être également "porté" : il pourra ainsi accepter certaines missions dans le cadre du portage salarial sans remettre en cause les avantages du régime du micro-entrepreneur. Source : www.apce.com