Si vous souhaitez renoncer au patrimoine d´affectation, il faut en faire porter la mention au registre auprès duquel vous avez effectué votre déclaration d´affectation. La déclaration d´affectation cessera de produire ses effets : vos créanciers personnels et professionnels retrouveront la possibilité de saisir l´ensemble de votre patrimoine dès lors que vous poursuivez votre activité. Pour se faire, vous devez déposer au registre un état descriptif actualisé du patrimoine affecté, en nature, qualité, quantité et valeur, dans les deux mois suivant la renonciation. Le cas échéant, des plus-values seront dues dans les conditions de droit commun. Source : www.apce.com