Oui, en tant qu´associé, et quelle que soit la part qu´il détient dans le capital, le gérant associé conserve le droit de voter sur cette question, car il ne s´agit pas d´une « convention réglementée » soumise au contrôle a posteriori des associés. Cette question a été tranchée par la Cour de Cassation dans un arrêt du 4 mai 2010. Source : www.apce.com