Oui, c´est légal mais cela créerait des contraintes inutiles car à chaque changement dans ce mode de calcul, guidé par les fluctuations de la santé financière de l´entreprise, le gérant serait contraint de réunir une assemblée générale extraordinaire pour modifier les statuts, puis de déposer un exemplaire de ces statuts mis à jour au greffe du tribunal de commerce. Ce qui représente du temps et un coût. Il est donc préférable de l´indiquer dans un procès-verbal d´assemblée. Source : www.apce.com