Oui, les actes accomplis par une personne dans le cadre d´une collaboration à l´activité professionnelle de son conjoint sont présumés être des actes d´entraide familiale dès l´instant où il est possible d´établir le caractère occasionnel et non lucratif de cette activité. En cas de non respect des conditions visées ci-dessus, l´activité de votre conjoint sera considérée comme professionnelle. Il devra alors choisir un statut : conjoint collaborateur, conjoint salarié ou conjoint associé. Source : www.apce.com