Ce régime n´est pas limité dans le temps. Toutefois, certaines situations peuvent vous imposer une sortie du régime. Par exemple : - Si votre activité se développe et votre chiffre d´affaires dépasse 82 200 € ou de 32 900 € : vous resterez dans le régime du micro-entrepreneur l´année de dépassement et l´année suivante tant que votre CA ne dépasse pas les seuils de 90 300 € ou de 34 900 €. Mais, si votre CA dépasse ces seuils de 90 300 € ou de 34 900 €, vous "basculez" sous le régime de droit commun dès la fin de l´année de dépassement. - Si vous êtes salarié en activité : une clause d´exclusivité peut être inscrite à votre contrat de travail. Dans ce cas, un an après la création de votre entreprise, vous devrez choisir entre démissionner et continuer à exercer votre activité indépendante ou vous radier. - Si vous êtes fonctionnaire en activité : vous pouvez cumuler un emploi à temps plein dans la fonction publique et une activité indépendante pendant 3 ans maximum (sauf activité accessoire). Là encore, au terme de cette période, vous devrez choisir entre vos 2 activités. - Si vous déclarez un chiffre d´affaires nul ou vous ne faites pas de déclaration de chiffre d´affaires pendant 2 années civiles consécutives(c´est-à-dire du 1 erjanvier N au 31 décembre N+1) : le régime social des indépendants (RSI) pourra, dans ce cas, engager à votre encontre une procédure de radiation. Source : www.apce.com