Oui, à condition de ne pas concurrencer son employeur de façon déloyale et de respecter sa clause d´exclusivité au-delà de la période de tolérance admise par la loi (1 an), lorsqu´il en existe une dans son contrat de travail ou sa convention collective. De plus, les salariés doivent obtenir l´accord de leur employeur s´ils souhaitent exercer la même activité auprès des clients de celui-ci Par ailleurs, l´activité du micro-entrepreneur doit s´effectuer en dehors de ses heures de travail salarié, mais en revanche, elle n´est pas conditionnée à une limite horaire, comme c´est le cas dans le cadre d´un contrat de travail. Source : www.apce.com