Oui, tout à fait. L´argent provenant de la vente de ce bien ira dans le patrimoine d´affectation. Dans la mesure où ces liquidités ne constituent pas un bien nécessaire à l´exercice de l´activité professionnelle, vous pourrez décider de les verser dans votre patrimoine personnel. La vente du bien sera soumise aux règles qui lui sont propres selon sa nature (exemple : vente d´un bien immobilier, d´un brevet, d´une marque, cession d´un bail commercial, etc.). Une plus-value professionnelle, et, le cas échéant, privée, si le bien avait fait partie du patrimoine privé avant d´être affecté à l´activité professionnelle, pourra être constatée. Dans ce cas, elle sera taxée selon les règles applicables à la nature du bien vendu. Source : www.apce.com