Ces terminologies correspondent à la classification européenne des entreprises, établies pour les besoins de l´analyse statistique et économique et adoptée en France par la loi LME (loi de modernisation de l´Economie). - les micro-entreprises(que l´on identifie couramment en France sous la terminologie TPE – Très petites entreprises) regroupent les entreprises qui ont un effectif inférieur à 10 personnes et dont le CA ou le total du bilan annuel n´excède pas 2 millions d´euros. - Les petites et moyennes entreprises (PME)définissent les entreprises qui ont un effectif inférieur à 250 personnes et dont le CA annuel n´excède pas 50 millions d´euros ou le total de bilan n´excède pas 43 millions d´euros. - Les entreprises de taille intermédiaires (ETI)identifient les entreprises n´appartenant pas à la catégorie des PME, qui ont un effectif inférieur à 5 000 personnes et dont le chiffre d´affaires annuel n´excède pas 1 500 millions d´euros ou le total de bilan n´excède pas 2 000 millions d´euros. - Les autres entreprises sont qualifiées de grandes entreprises (GE). A noter : l´appellation "micro-entreprise" identifie également en France un régime fiscal ultra simplifié de détermination du bénéfices imposables. Source : www.apce.com