Les termes free-lance, solo ou indépendantsont utilisés couramment pour désigner un professionnel exerçant seul, en toute indépendance, une activité de nature plutot libérale (consultant, formateur, graphiste, traducteur,... ). Ces professionnels s´adressent en général à une clientèle d´entreprises, définissent avec elle leur mission et la réalisent eux-même ensuite, sous leur propre responsabilité. Ils choisissent souvent le statut d´entreprise individuelle, mais peuvent aussi créer une société unipersonnelle, une EURL par exemple. Ils peuvent également recourir à une société de portage. Le terme travailleur indépendantest utilisé par les caisses sociales des TNS (travailleurs non salariés) pour désigner un entrepreneur individuel. La micro-entreprise,désigne quant à elle : . sur le plan économique, une entreprise de petite taille : effectif inférieur à 10 salariés et CA ou bilan annuel n´excèdant pas 2 millions d´euros, . et, sur le plan fiscal, un dispositif "ultra simplifié" de détermination des bénéfices imposables, ouvert aux entrepreneurs individuels. La TPE(très petite entreprise) est une terminologie utilisée en France et identifiant la catégorie économique des micro-entreprises. Enfin le micro-entrepreneur(anciennement auto-entrepreneur) est une personne qui exerce une petite activité indépendante en bénéficiant non seulement du régime fiscal de la micro-entreprise, mais aussi d´un régime social "ultra simplifié" ("micro-social"). Comme vous pouvez le constater, le micro-entrepreneur est donc à la fois un entrepreneur individuel, un travailleur indépendant, une micro-entreprise, et une TPE ! Pour en savoir plus, consulter les documents du site de l´Apce : . Professions libérales . Liste des professions libérales . Régime social des travailleurs indépendants (TNS) . Cotisations sociales : comparaison entre les régimes des salariés et des non salariés . Micro-entreprise . Micro-entrepreneur Source : www.apce.com